Et si on s’occupait d’environnement…

lesolleuz-modem11La problématique environnementale actuelle est bien réelle. Son enjeu est tel qu’il ne peut être dissocié de notre avenir, à tous, et prétendre appartenir à une étiquette ou un parti politique.

Je fais partie de cette génération qui a pour ambition de vouloir réaliser de manière active un essor respectueux pour nous et pour la nature. Cela passe en général, tout simplement, par du « bon sens paysan » et par des propositions constructives qui donnent envie à tous de mieux préserver notre capital environnemental.

En terme d’environnement, le Conseil Général a pour compétence de gérer l’aménagement du territoire. Il doit donc soutenir le monde rural, préserver certains espaces naturels sensibles, entretenir et exploiter des cours d’eau, lacs et plans d’eau domaniaux.

Les départements ont un rôle majeur à tenir également face à la prévention de la précarité énergétique liée au logement et aux transports.

Ils disposent également de moyens d’action pour favoriser le développement des énergies renouvelables, la maîtrise de l’énergie, la prévention des déchets et la réduction des émissions de gaz à effet de serre.

Le Conseil Général a donc un rôle d’exemplarité et de responsabilité  sur -au moins- ces domaines essentiels :

Le logement :

La lutte contre la précarité énergétique est le premier défi à relever par les départements.

En effet, il est vain de construire des habitations à loyer modéré sans un souci d’isolation thermique et possédant des sources de chauffage économiques et rentables. Les locataires les plus fragiles se retrouvent à payer des notes d’électricité ou de gaz pharaoniques. L’incapacité à pouvoir chauffer son logement correctement à un coût acceptable, à cause de revenus modestes ou de mauvaises performances thermiques reste une réalité quotidienne.

Nous devons donc avoir une politique ambitieuse d’éco-constructions d’HLM (structures en bois, éclairage naturel élevé, chaufferie géothermique, etc.) et d’amélioration des performances thermiques des anciens logements en les ré-isolant. Je propose aussi de lutter contre le gaspillage d’eau en incitant les particuliers à installer des récupérateurs d’eaux de pluie.

Nous pouvons envisager que le Conseil Général se dote d’un Fonds Social d’aide aux travaux, intégré au Fonds Solidarité Logement, afin de travailler à la prévention de la précarité énergétique.

Il s’agit de faire le lien entre les services sociaux (des municipalités, des services déconcentrés du département), les acteurs départementaux du logement et de l’énergie, les fournisseurs d’énergie, les bailleurs sociaux…

Les transports :

Une politique environnementale sérieuse passe également par des choix de transports respectueux.

Le département, en tant qu’Autorité Organisatrice des Transports, doit ainsi permettre le développement des modes de déplacement actifs, collectifs et partagés ainsi que la mise en pratique de la multimodalité.

Il s’agit notamment de travailler à l’interconnexion des réseaux de transports collectifs régionaux, départementaux  (TED) et urbains, en les complétant par une amélioration de l’offre existante : renforcer les fréquences en heure creuse, améliorer la qualité de l’offre de transport, mise en sites propres des tronçons urbains des lignes départementales, etc.

Le département doit également favoriser le développement des modes actifs (vélo notamment) via un programme de mise en œuvre rapide, soutenu par une vraie volonté politique.

Il peut enfin compléter cette offre en soutenant le covoiturage : développement des plateformes de covoiturage, incitation des entreprises et administrations à en faire la promotion auprès de leurs employés. L’objectif est de permettre aux habitants de disposer d’une palette de modes de déplacements alternatifs à la voiture individuelle, performants et interconnectés.

A cet égard, il apparaît urgent de créer sur le canton de Nancy–Est une aire dédiée au co-voiturage qui permettrait aux Nancéiens d’avoir une véritable connexion avec le Pays Haut, le Lunévillois, les Vosges, etc.


Antoine Le Solleuz.

cycle-energie

Partager sur
  • Partager via Facebook
  • Partager via Google
  • Partager via Twitter
  • Partager via Email
Cette entrée a été publiée dans Cantonale 2011 Nancy Est, Régionale. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.